Critique de spectacle, critique de spectacle paris

Juste la Fin du monde de Jean-Luc Lagarce dans une mise en scène de Bertrand Marcos

Au-delà d’une situation familiale, somme toute, relativement quotidienne et banale l’impossibilité d’établir les rouages d’une véritable communication confère à la pièce une dimension absolument tragique.

Critique de spectacle, Critiques de Spectacles à Lyon, Critiques de spectacles à Lyon

La Famille Royale dans une adaptation et une mise en scène de Thierry Jolivet et de la Meute-Théâtre

Le spectacle adule la peur et souffre de mythiques hurlements, son stuc a quelque chose de mystérieux, d'énigmatique et en même temps de totalement halluciné. Il en est ainsi parfois des grandes fresques qui pour survivre au temps, inventent des pulsions, libèrent des corps et inondent d'une lumière ravageuse, l'éternelle nuit des salles de spectacles...

Critique de spectacle, Critiques de spectacles à Lyon

Quelques considérations sur le Viviers des Noms de Valère Novarina

Malgré cette carence actuelle et ce constat terrible d'une parole insignifiante et stérile que l'on retrouve par exemple en ce moment dans la campagne de Monsieur Macron que tous s'ingénient à qualifier de candidature et de parole de « communication » alors que tous agissent de la même manière avec le même acharnement idéologique, Valère Novarina, tout comme Olivier Py ou encore Jean-Pierre Siméon intronisent une révolution de la parole en ce qu'elle n'est plus centrée sur elle-même, ni même contrainte à éclaircir des sens, mais bien à ouvrir des possibles alors même que la parole politique d'aujourd'hui ne donne plus aucun espoir en l'avenir mais ne fait que condamner des horizons...