Chili, Critique de spectacle, Sens Interdits 2021

FEROZ de Danilo Llanos – Teatro La Peste dans le cadre du Festival Sens Interdits 2021

Aussi chacun a quelque chose à se reprocher – car les violences ne viennent pas seulement des encadrants – mais là n'est pas la question : pourquoi politiquement, quand on essaie d'agir, le plus dur est qu'on se heurte à l'inaction, tout comme ces enfants qui parlent dans le vide, qui sont punis pour s'être révoltés ? La pièce ne soulève pas spécifiquement le problème de l'impunité des crimes mais surtout la difficulté d'agir pour opérer un changement. Car qui peut, qui doit, qui réussit à agir ?

Critique de spectacle, Critiques de Spectacles à Lyon

Retour sur Oreste à Mossoul et Mary Said what she said, Milo Rau et Bob Wilson au théâtre des Célestins

Dans les deux spectacles évoqués ici, le “star system” bien qu’étant une composante essentielle de la compréhension du spectacle n’enlève rien à la qualité du propos artistique. Ce sont des spectacles dont la force ne vient pas de la distribution, mais dont la puissance est servie par les protagonistes.

Critique de spectacle, Critiques de Spectacles à Lyon, Sens Interdits 2017

Nord-Est De Torsten Buchsteiner dans une mise en scène Galina Pyanova

Le public devient littéralement acteur du spectacle, accomplissant l'idéal des théories récentes sur le sujet, mais alors qu'il est d'habitude inévitablement bloqué dans une passivité de regardant, ici cette impuissance devient elle aussi objet de jeu, renvoyant dos à dos la passivité d'un spectateur à celle forcée d'un otage.

Critique de spectacle, Critiques de Spectacles à Lyon, Sens Interdits 2017, Théâtre en Mai 2016

Une longue peine, mise en scène par Didier Ruiz

La mise en scène, par système d'avancées et reculs sur le plateau nu, permet d'entrelacer les récits, de tisser des liens entre des parcours complètement différents et pourtant malheureusement trop semblables. La langue des témoignages a été retravaillée, réécrite, et pourtant on sent de temps à autre revenir la langue brute et sincère, sans filtres, de ceux qui ne sont pas habitués à utiliser les mots comme armes. Et qui pourtant parviennent avec brio à lier le fond et la forme dans un spectacle aussi beau que nécessaire.

Critique de spectacle, Critiques de Spectacles à Lyon, Sens Interdits 2017

Labio de Liebre écrit et mis en scène par Fabio Rubiano par la compagnie Teatro Petra (Colombie)

Le théâtre de Fabio Rubiano est un théâtre engagé dans la pensée et débordé par les limites étroites de la poésie : il expose une sorte d'ardeur théâtrale féconde pour accoucher de réflexions intenses sur notre condition humaine et provoquer par le rire, nos douleurs encloses...

Critique de spectacle, Critiques de Spectacles à Lyon, Sens Interdits 2017

Body Revolution and Waiting, conception et mise en scène de Mokhallad Rasem

Ces deux petites formes racontent une expérience sensible de la souffrance, et l'on perçoit des figures brisées qui sentent leurs néants à chaque pas qu'elles exécutent, qui exécute leurs espérances. Il y a une manière très naturelle des danseurs de se mêler au décor vidéo, de s'y voir projeté, en fuite et évanescent ou lové dans ses replis, enroulés dans sa toile, parfois accroupi dans sa lumière...