Critique de spectacle, Festival d'Avignon IN, Festival d'Avignon IN 2019

Macbeth Philosophe mené par Olivier Py et Enzo Verdet avec les participants de l’atelier théâtre du Centre pénitentiaire Avignon-Le Pontet

Chronique enregistrée sur l'écho des planches le 18 Juillet, diffusée le 19. Un Macbeth au sommet C'est la troisième année que l'atelier se produit hors des murs de la prison. Après Hamlet, et Antigone, Olivier Py adapte et traduit des passages de Macbeth pour en donner une version pour huit comédiens intitulé Macbeth philosophe. Une… Lire la suite Macbeth Philosophe mené par Olivier Py et Enzo Verdet avec les participants de l’atelier théâtre du Centre pénitentiaire Avignon-Le Pontet

Critique de spectacle, Festival d'Avignon IN, Festival d'Avignon IN 2019

£¥€$ par le Ontroerend Goed

Le processus est efficace pour faire mesurer la légèreté, la frivolité, et le grand degré de cynisme nécessaires pour participer à ce gigantesque jeu de dupes fictif, l’économie mondialisée.

Critique de spectacle, Festival d'Avignon IN, Festival d'Avignon IN 2019

L’amour vainqueur d’Olivier Py

Il s'agit d'une forme d'opérette, aux traits parfois burlesques mais qui comme toujours chez l'auteur revêt une grande dimension métaphysique et est ponctuée de bouffées lyriques. La trame en est simple et l’exécution prodigieuse : les interprètes sont de formidables acteurs

Critique de spectacle, Festival d'Avignon IN, Festival d'Avignon IN 2019, Théâtre en Mai 2019

Sous d’autres cieux d’après l’Enéide de Virgile [Cie Crossroad]

Le spectateur dans les spectacles de Maëlle Poésy est forcé de contempler les tempêtes sans hystéries et sans grondements parce qu'elles résonnent plus intensément en nous que tous les artefacts exubérants que peut construire la théâtralité, que la metteuse en scène refuse ici au profit d'une expérience sensorielle et quasi mythique où le souffle de l'acteur et son regard suffisent à engendrer tout un cosmos impatient d'espérances.

Critique de spectacle, Festival d'Avignon IN 2018

Thyeste (Sénèque) mis en scène par Thomas Jolly [addendum critique]

Le regard de Louise déçue par Thyeste par rapport créations précédentes de Thomas Jolly. Un regard qui contraste celui de Raf sur notre site.

Critique de spectacle, Festival d'Avignon IN 2018

Mama écrit et mis en scène par Ahmed El Attar

C'est là que se situe le geste d'exubérance délicate du dramaturge, dans le décalage produit par le théâtre, d'un spectateur, conscient de l'aveuglement tragique de cette famille de la haute-bourgeoisie face à cette même famille qui se déchire, qui est déjà déchirée, folle des illusions qui sont aussi sinon plus coupables qu'insouciantes.