Critique de spectacle, Critiques de Spectacles à Lyon

Regard parallèle sur deux spectacles : La petite fille qui disait Non et Z ou la fantasque mais véritable histoire du professeur Zhöpfermonstertanz

Tant dans une pièce que dans l’autre, on trouve donc ce travail sur le conte comme manière de grandir et de se confronter de manière sensible à des thèmes essentiels : le consentement, l’amour maternel et son imperfection parfaite, la question de la mort, de son dépassement, de la recherche d’une perfection qui empêche de voir la beauté des défauts…

Critique de spectacle, Critiques de Spectacles à Lyon

Songs, par Samuel Achache et l’ensemble Correspondances

La forme du spectacle ainsi que son fond permettent donc d’approcher des problématiques de société importantes, tant au point de vue individuel que collectif, dans un espace construit pour rappeler et évoquer la dépression, sans pour autant rechercher une atmosphère anxiogène pour le public. La libération du personnage passe donc par un chemin musical initiatique qui débouche sur une autre manière d’appréhender le monde.

18ème Biennale de la Danse, danse

Augusto / Alessandro Sciarroni [ Création 2018 ]

L'enjeu de cette performance a été d'utiliser le rire à des fins dépassant le simple effet comique ou spectaculaire. Imbriqué à un questionnement sur la danse, nous voyons comment nos états émotionnels influent sur notre corps. Cela ouvre un champ des possibles immense quand à la représentation chorégraphique que l'on se fait des émotions, à leur utilisation comme forme de méditation, et enfin aux effets que cela peut avoir sur le spectateur.

Critique de spectacle, Critiques de Spectacles à Lyon

Sainte dans l’incendie, de Laurent Fréchuret

Une âme pure et parfaite, brute, incarnée dans ce corps incroyable qui se meut devant nous. Telle est le personnage que campe l'incroyable Laurence Vieille, dirigée de toute évidence avec une grande finesse par Laurent Fréchuret.

Critique de spectacle, Critiques de Spectacles à Lyon

Le corps utopique, une idée de Nikolaus Holz mise en scène par Christian Lucas

Les histoires de chiens et de leurs maîtres célèbres ponctuent les contes et anecdotes historiques en tout genre livrées par l'un des clowns, dans une logorrhée douce où se perd le fil narratif d'une histoire : les mots ici ne sont pas au centre, mais ils font briller d'une autre lumière le corps qui prend toute sa place, dans un espace utopique où la gravité exerce sa force de vie dans une utopie sans cesse revendiquée...

Critique de spectacle, Critiques de spectacles à Lyon

Victor F, une adaptation de Laurent Gutmann d’après Frankenstein de Mary Shelley

Par Alice Mugnier Victor F est un Frankenstein moderne. Après la leçon politique du Prince de Machiavel proposé par Laurent Gutmann en octobre 2015 au théâtre de la Croix-Rousse, le metteur en scène-dramaturge est de retour avec une nouvelle belle réussite. A travers cette adaptation du célèbre roman de Mary Shelley, Laurent Gutmann remet l’histoire du savant fou au goût du jour et réussit son pari d’actualiser la vieille histoire de Frankenstein.