Critique de spectacle, Critiques de Spectacles à Lyon

Le Quai de Ouistreham dans une mise en scène de Louise Vignaud d’après Florence Aubenas

Dans le corps explosif de Magali Bonat font irruption de multiples femmes, toutes semblables, universelles, qu’elle fait vivre en quelques postures. Sa voix porte les mots de Florence Aubenas, poétiques, bruts, condensés de formules marquantes. D’un détail, elle fait jaillir une humanité toute entière, au détour d’une phrase ou d’un geste.

Critique de spectacle, Critiques de Spectacles à Lyon

I-A de David Mambouch par Olivier Borle et Le Théâtre Oblique

Cette écriture est absolument maîtrisée, tout comme les autres éléments de cette mise en scène radicale. La performance de l'actrice principale est à souligner, car c'est sur elle que repose une grande part du processus hypnotique et la puissance du spectacle. Spectacle dont on ressort avec difficulté, parfois plusieurs heures après la fin de la représentation, et habités encore d'une impression diffuse de malaise, d'émerveillement, et la certitude d'avoir assisté à un grand moment de théâtre comme il y en a trop peu.

Critique de spectacle, Critiques de Spectacles à Lyon

War & Breakfast de Mark Ravenhill dans une mise en scène de Amine Kidia

La simplicité de la mise en scène souligne la finesse du texte, souvent sur le fil, reposant sur la balance instable de l'écoute attentive d'un public pourtant bousculé et de l'interprétation fine et subtile des acteurs qui bénéficient d'une proximité et d'une intimité rare avec le public, dans la petite salle des Clochards Célestes.