Critique de spectacle, Festival d'Avignon OFF, Festival d'Avignon OFF 2018

Road movie en HLM mis en scène par Cécile Dumoutier

Ainsi dans cette proposition qui lie des thèmes de société et à des sujets très politiques, la puissance du texte liée à celle de la musique permet de construire une performance riche et sensible dans une grande simplicité. Et de voir une épopée douloureuse s’achever dans la certitude que ce petit Loup est bien accompagné et bien entouré dans ce monde piquant qui peut se charger de tant de douceur.

Critique de spectacle, Festival d'Avignon OFF 2018

Regard en parallèle sur Alphonse et Les fils de la terre

Que le théâtre vienne en aide aux miséreux, aux mis en difficultés, aux victimes d’un monde brutal et animal : c’est sa mission sacrée et sa seule raison d’être.

Critique de spectacle, Festival d'Avignon IN 2018, Festival d'Avignon OFF 2018

Regard en parallèle sur Il pourra toujours dire que c’est pour l’amour du prophète [IN] et Variations sur un départ [OFF]

Que sans cesse le souffle de ces rêves reste plus fort que ces obstacles, et que ce mouvement reste puissant, malgré son manque de nuance, et qu’il permette un réel déplacement physique et psychologique de ceux qu’il atteint, voilà ce qu’on peut souhaiter au reste de la tournée de ce spectacle.

Critique de spectacle, Festival d'Avignon OFF 2018

Les Reines de Normand Chaurette dans une mise en scène de Pauline Rémond (Cie les Rivages)

Le jeu cherche à puiser dans le tragique de chaque personnage, la force essentielle et nécessaire d'exister. Car avant d'être déchue ou de souffrir un personnage tragique vit intensément ses frustrations et ses peurs, comme chacun de nous en somme, et cela la metteuse en scène semble l'avoir particulièrement instillée dans sa dramaturgie soutenue indéniablement par une formidable équipe de comédienne.