Critique de spectacle, Radio l'Echo des Planches

Le Procès d’après Franz Kafka, une création de Krystian Lupa

Le spectacle fiévreux conduit le spectateur de l’autre côté du miroir : une région instable, obscure, empreinte de sexualité et réellement suffocante, dans laquelle le héros apparaît impuissant, dépossédé de son libre-arbitre...

Critique de spectacle, critique de spectacle paris

Dom Juan de Molière dans une mise en scène de Jean-François Sivadier

La mise en scène se joue des effets scéniques et crée des images cellulaires, provoquant le regard et défiant les lois cosmiques de la pesanteur. Ici, les étoiles et les éléments célestes sont parties intégrantes d'une machinerie théâtrale qui agit à découvert. La mer s'anime et le théâtre s'écoule dans le bruissement intempestif de bâches ou d'étoiles qui tombent et se cassent sur le plateau, quant à lui bientôt en partie démonté et éventré. Une fine poussière pelotonnée et duveteuse est brassée sur le plateau par le déplacement des corps et se trouve irradiée par la lumière des projecteurs qu'on dirait toujours irascibles et inquiétants.