Critique de spectacle

BIOPHONY / SAND par ALONZO KING LINES BALLET

Alonzo King est sans conteste l'un des chorégraphes les plus importants de la côte ouest. Il nous arrive donc des États-Unis avec sa troupe époustouflante de technique pour deux créations parfaitement maîtrisées et très caractéristiques de son travail, toujours en collaboration étroite avec des artistes performants.

17 ème Biennale de la Danse Lyon, Critique de spectacle, danse

Le Diable bat sa femme et marie sa fille, une création de Marina Mascarell

C'est avec le Ballet de l'Opéra de Lyon, pour cette 17e édition de la Biennale de la Danse, que les chorégraphes Marina Mascarell et Alessandro Sciarroni ont offert au public une soirée placée sous le signe de la modernité. Plus qu'insérées dans l'air du temps et dans les débats sociaux qui secouent notre époque, ces deux créations montrent un des tournants qu'a pris la danse ces dernières années: elle se politise, se numérise, se multiculturalise...