Critique de spectacle, Festival d'Avignon OFF

Bérénice d’après l’oeuvre de Jean Racine dans une mise en scène de Maxim Prévot par la Compagnie les Rivages

Les acteurs ici sont la parole racinienne. Chaque mot résonne dans le corps du comédien et chaque phrase est une posture, un monde révélé en soi par le talent des comédiens.

Critique de spectacle, Festival d'Avignon OFF

Une vitalité désespérée d’après les œuvres de Pier Paolo Pasolini dans un montage et une mise en scène de Christophe Perton par la compagnie Scènes&Cités

Il s'agit juste d'une superpositions d'histoires, il n'y a aucune trame définitoire qui pourrait donner un sens à l'oeuvre de Pasolini. Entendre sa parole ne suffit pas en soi, il faut un texte dramaturgique qui puisse en préciser les contours, en dresser les résonances et en apporter un sens, mais non pas un sens politique ou philosophique, mais un sens poétique.

Critique de spectacle, Festival d'Avignon IN

Lotissement de Frédéric Vossier dans une mise en scène de Tommy Milliot par la Compagnie Man Haast

Tommy Milliot signe avec la Compagnie Man Haast, une pièce éclectique bordée par des propositions dramaturgiques intéressantes et des acteurs qui maîtrisent parfaitement la non-maîtrise de la vie de leurs personnages. Lotissement demeure ainsi un très beau travail qui utilise parfaitement les dispositifs de lumières et de sons rasants, effaçant le corps pour laisser place à ce qu'on appelle parfois l'imaginaire...

Critique de spectacle, Festival d'Avignon IN

Les Âmes Mortes d’après le roman de Nikolaï Gogol dans une adaptation et une mise en scène de Kirill Serebrennikov par Le Gogol Center de Moscou

Le metteur en scène et sa troupe nous livre une adaptation mesurée de l’œuvre de Gogol aux traits burlesques accentués et évacuée de tout fondement politique. La mise en scène et la direction d'acteurs possèdent cet excès achevé, quelque chose d'insolite et de salvateur, tout se crée en décalage, et ce décalage nous fait percevoir des horizons inconnus et parfois inaccessibles...

Critique de spectacle, Festival d'Avignon IN

Rumeur et Petits Jours par le Raoul Collectif

Le Raoul Collectif nous emporte ainsi dans les coulisses et dans les couloirs d’une dernière émission de radio, dégageant toutes les possibles échéances et déchéances humaines que cela implique. Le spectacle offre un voyage tout en douceur dans l’absurde, dans une réflexion constamment en décalage, fondée sur des préjugés et de fausses sensations de bien-pensance…

Critique de spectacle, Cultures d'Outre-Mer, Festival d'Avignon OFF

L’Orchidée Violée de Bernard G. Lagier dans une mise en scène de Hassane Kassi Kouyaté

L'Orchidée Violée constitue une sorte d'anfractuosité, ainsi que le texte le met en abyme, sur laquelle naît tout un monde de poésie et d'amour. Il s'agit d'une belle œuvre singulière qui ouvre un théâtre unique et magnifique pour qui veut aborder d'autres thèmes dramaturgiques et de la vraie poésie sur scène.