Critique de spectacle, Critiques de spectacles à Lyon

« Tartuffe, nouvelle ère » par la compagnie des Lumas dans une mise en scène d’Eric Massé

Mais la force de la pièce réside dans sa capacité à mettre en lumière la totale inversion morale qui se produit dans cette famille ordinaire. Le célèbre écrivain britannique Salman Rushdie – qui a sorti récemment "Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits"- victimes des foudres du totalitarisme avec une fatwa qui pèse sur sa personne, décrit cette situation ainsi: "les agresseurs se considèrent comme des victimes". Même si Tartuffe est l'original du mal, tout se passe comme s'il fallait s'excuser auprès de lui. La parole critique est interdite car elle est nécessairement coupable, tout du moins aux yeux d'un Orgon aveuglé.