théâtre romain

REQUIEM MOZART de Yoann Bourgeois prochainement aux Nuits de Fourvière : Coup de cœur des blogueurs [2 places à gagner !]

Pour une nouvelle année, notre site l’Alchimie du verbe participe à l’opération Coup de cœur des blogueurs organisée par le festival des Nuits de Fourvière. Fort d’une excellente programmation, il n’a pas été simple de faire un choix. Pourtant, une pièce singulière a tout de même retenu notre attention : Requiem Mozart d’après Wolfgang Amadeus Mozart, mise en scène par Yoann Bourgeois et dirigée par Laurence Equilbey. En effet, exceptionnellement dense, cette soirée au carrefour des arts, mêlant chant, cirque et danse plongera l’amphithéâtre antique dans une atmosphère envoûtante et mystique, laissant le spectateur pétri d’impressions nouvelles…

Depuis près d’une décennie, Yoann Bourgeois est un artiste français qui s’affirme au sein de la création chorégraphique actuelle. Nourri par une double formation en cirque au Centre National des Arts du Cirque à Châlons-en-Champagne et en danse contemporaine au Conservatoire d’Angers, il intégrera par la suite la troupe de la chorégraphe Maguy Marin durant quelques années jusqu’en 2010. Ces expériences feront sans doute naître en lui quelques nouveaux désirs artistiques, car cette même année il fonde sa propre compagnie. Ainsi, l’une de ses premières pièces, Cavale, verra le jour et dessinera les contours d’un travail centré sur les notions de poids, d’équilibre et de suspension – qu’il nommera par la suite « tentatives d’approches d’un point de suspension »

Cie Yoann Bourgeois © Géraldine Aresteanu

En outre, ses mises en scène font très souvent appel à des dispositifs grandioses faits d’escaliers, de trampolines ou d’autres objets qui agissent sur l’interprète : on peut parler dans un langage plus contemporain de véritables performances. Ici, pour Requiem Mozart, une immense rampe noire mobile truffée de trappes servira aux acrobates à se mouvoir, pour que s’évanouissent, apparaissent et disparaissent les corps tombants des danseurs, donnant au spectateur la sensation d’un mouvement qui ne s’arrête jamais. Afin de compléter ce tableau impressionnant, vingt-deux choristes seront présents en plus des huit danseurs pour interpréter l’une des plus célèbres pièces de Mozart, le Requiem qu’il composa lors des dernières années de sa vie. Par ailleurs, une ombre plane au dessus de cette œuvre, dont la paternité n’est qu’au deux tiers attribuée au compositeur. Est-ce là un prétexte pour parler de l’hybridité qui touche à tous les genres et dont nous aurons une merveilleuse expression sous nos yeux ? La puissance d’un chœur reprenant un répertoire religieux très émotif alliée à la poésie des vertiges créés par le chorégraphe nous touchera, on l’espère, profondément.

Comme indiqué dans le titre, deux places sont à gagner sur notre site pour la première de ce spectacle de 1h10 qui aura lieu le 10 juin 2019 au Grand Théâtre romain du parc archéologique de Fourvière (déjà complète). Pour jouer, il vous suffit de commenter l’article sur notre blog ou sur nos réseaux sociaux Twitter et Facebook en indiquant quel autre artiste vous aimeriez découvrir pendant ce festival. L’un des commentaires sera tiré au sort le vendredi 7 juin. Vous avez donc jusqu’à jeudi 6 juin minuit pour participer, le gagnant sera informé par commentaire et par message privé. Bonne chance !

Eléonore Kolar.