Hotter

Hotter by Transgression Productions

From The Edinburgh Festival Theater, The Fringe

Hotter by Transgression Productions

Une exploration de la chaleur sous toutes ses formes

hotter.png

© Hotter by Transgression Productions from https://www.kickstarter.com/projects/27065773/hotter Edinburgh Theater Festival Fringe 2017

Deux jeunes femmes explorent le rapport des femmes à la chaleur, sous différentes formes : le sexe, bien sûr, mais pas seulement : la transpiration liée au chaud, à la danse, le rapport au corps et son évolution au cours de la vie. Elles ont donc interrogé et enregistré les témoignages de différentes femmes de différents horizons, pour créer à partir de ce matériau une performance multiforme, pour libérer la parole sur le corps de la femme et interroger les différentes manière d’y vivre. Accepter qu’un corps humain est changeant, qu’il peut se fatiguer, s’user, mais aussi qu’il est une fantastique machine parfaite, fonctionnant avec d’innombrables utilisations, infiniment riches, nuancées et subtile. Une ode en couleur au corps humain, qui floute les frontières du théâtre. En effet, les actrices utilisent des formes originales pour exprimer leur message : du playback joué par dessus les enregistrements de leurs entretiens, des chorégraphies stylisées et symboliques, mais aussi investir le public dans la performance, lui demander de danser et de célébrer son corps lui aussi. La fiction est -du moins en apparence- éliminée pour laisser la parole réelle des personnes qui ont témoigné jaillir, et provoquer un débat, pour inviter à la réaction et à la réflexion. Les couleurs sont omniprésentes dans cette mise en scène qui exploite les codes de la génération millenial proche du mouvement LGBTQ+ et du body positive. Ainsi, la compagnie signe un spectacle original tant par la forme employée que par le sujet interrogé.

Louise Rulh