Critique de spectacle, Festival d'Avignon IN

Prométhée Enchaîné d’Eschyle dans une traduction et une mise en scène d’Olivier Py

Olivier Py semble avoir retrouvé quelque chose d'un pneuma essentiel. Il s'approche d'une langue fluide et intense, en même temps que très resserrée. L'immédiateté, l'urgence de la parole, la nécessité de libérer la parole proscrite est rendue par des mots puissants et orageux.