Critique de spectacle

Hate Radio, une création de Milo Rau par la compagnie ( produit par l’Internationale Institute of Political Murder)

le théâtre ici nous permet de nous confronter à cette altérité destructrice, qui se déguise en réalité sous les traits de la banalité quotidienne qui s'apoltronnit par l'orgueil et la créance de l'homme, prêt à tout pour fuir sa propre misère, jusqu'à égorger et amonceler les cadavres de ses frères, ses voisins, si c'est là qu'est pour lui la purge d'un renouveau politique.